Accueil » Le monitoring de site web grâce au Suivi d’objets

Le monitoring de site web grâce au Suivi d’objets

Le « Suivi d’objets »

Dans le cadre du monitoring de sites web et d’applications mobiles, 2Be-FFICIENT lance sa nouvelle offre : le « Suivi d’objets ».

À quoi sert le « Suivi d’objets » dans le cadre du monitoring ?

Le Suivi d’objets est un ensemble de fonctionnalités permettant d’analyser et de suivre dans le temps l’ensemble des requêtes et des objets réseau générés pendant l’observation de vos parcours clients.

Comme le montre le schéma ci-dessus (et contrairement à un chronogramme classique d’objets réseaux ou  ), le Suivi d’objets permet une lecture horizontale des évènements qui vont influencer la vie de votre site, mais aussi ses performances.

À titre d’exemple, ce type de lecture est redoutablement efficace lorsque l’on travaille dans un univers DevOps. En effet, imaginez être capable de connaître (quelques minutes après votre mise en production), l’incidence directe de vos développements sur vos parcours clients ?

  • Le taux de disponibilité d’un serveur spécifique à partir de son adresse IP ou d’une quelconque information disponible dans la réponse qu’il produit.
  • un script qui ralentit certaines pages du site,
  • De baisses de performances de serveurs de contenus statiques à certaines heures de la journée,
  • des partenaires fins de page (a/b testing, outils marketings, analytics, etc.), qui doublent le temps de chargement de votre page d’accueil…

Voici quelques questions qui, à elles seules, permettent d’illustrer simplement et concrètement un des multiples intérêts de cette nouvelle offre. Mais dans la pratique, cette liste est infinie.

En effet, il faut concevoir le Suivi d’objets telle une véritable boîte à outils. Elle répondra aux nombreuses questions que vous vous posez sur la qualité de service que vous délivrez à vos clients d’un point de vue externe.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas besoin d’administrer la solution, de lui attribuer un serveur ou encore de gérer un stockage volumineux de données pour son exploitation. Cette offre est livrée clé en main et elle vous permet de vous concentrer à 200 % sur vos résultats, rien d’autre !

Nul besoin d’avoir un profil purement technique pour utiliser le « Suivi d’objets »

Étant donné qu’il n’est pas toujours évident de solliciter ses équipes techniques pour glaner des informations, nous avons imaginé pour vous une solution facile à mettre en œuvre.

Que vous soyez rattaché aux équipes MCO, marketing ou projet par exemple, vous allez désormais gagner en autonomie. Si vous êtes déjà côté technique, vous pourrez aider vos collaborateurs à comprendre plus rapidement les résultats remontés grâce à un référentiel commun.

Concrètement, vous allez pouvoir construire vos reporting, comprendre les incidents, les MEP, le lien entre les temps de réponse dégradés et la satisfaction clients voire la baisse de votre chiffre d’affaires, ou beaucoup d’autres choses…

Quel que soit votre métier et après une session de prise en main, tout ce qui se passe dans votre infra n’aura plus de secrets pour vous.

Comment est né le « Suivi d’objets » ?

Pour répondre à la question suivante : « À travers nos autres services de monitoring, je ne vois aucun de nos serveurs KO, tout va bien et pourtant vos automates indiquent que notre site rencontre en ce moment même de forts ralentissements. Je ne comprends pas ? »

Cette question, nous l’avons déjà entendue et elle trouve sa réponse dans le « Suivi d’objets ».

Aucune des autres solutions utilisées par nos clients ne répond à cette problématique.

Certains ralentissements qui ne donnent pas lieu à de véritables échecs peuvent être pénalisants et qui pourtant pousseront vos utilisateurs à abandonner leur navigation sur votre site par agacement.

Pourquoi faire appel à 2Be-FFICIENT ?

2Be-FFICIENT a développé cette offre en se basant sur son expertise métier en collant au plus près des besoins identifiés sur le terrain au travers des exigences de ses clients grands comptes.

Utiliser le Suivi d’objets, c’est trouver les réponses à vos questions, mais c’est aussi faire appel à un service de qualité grâce à un Support ultra réactif. Nos clients grands comptes l’ont bien compris, avoir le bon outil est vitale, mais il faut aussi également l’accompagner du service adéquate.

Quels types d’utilisations concerne le « Suivi d’objets » ?

Deux types d’utilisation sont identifiés :

  • Un suivi permanent : vous créez un ou plusieurs suivis et vous décidez de l’observer en continu sur la console temps réel ou recevoir à terme des alertes. Ce type d’utilisation est recommandé généralement pour les Web Services où l’on souhaite avoir une visibilité isolée.
  • Un suivi ponctuel : vous repérez une anomalie, vous souhaitez tout simplement étudier votre infrastructure ou encore évaluer la qualité d’une mise en production. Pour cela vous créez autant de suivis que nécessaire.

Le « Suivi d’objets » dans le détail

Un suivi regroupe un ou plusieurs objets chargés dans une page. Comme nous l’avons vu précédemment, ils vont ensuite être suivis dans le temps.

Une fois les données collectées sur la période choisie, un suivi peut être exploité via « l’étude des données de suivis ». Cette dernière permet de générer des tableaux de bord en croisant les critères suivants :

  • Indicateurs : Temps serveur (TTFB), temps de réponse, temps de transport réel, état d’échec, etc.
  • Caractéristiques de la requête : Nom d’hôte, adresse IP, URL du fichier, type de contenu, etc.
  • Sortie : Courbe d’évolution, histogramme, camembert, fichier CSV, etc.

Pour une utilisation simplifiée du « Suivi d’objets », nous avons également mis en place un mode « template ». Celui-ci est accessible depuis la console de production rapidement en trois clics (Nous les avons comptés !) et permet de générer rapidement des reportings prédéterminés répondant aux questions dont vous vous posez fréquemment :

  • Quels hôtes génèrent le plus de temps serveur ?
  • Est-ce que mon load balancing DNS est-il efficace en termes de répartition ?
  • Y-a-t-il un frontal plus lent qu’un autre ?
  • Mon outil de taggage est-il rapide ? Génère-t-il tous les scripts dont on a injecté ?
  • Quels types d’objets génèrent le plus de temps serveur ?
  • Quelles sont les requêtes en erreur en provenance des hôtes principaux ?

Mais aussi de déterminer l’impact des requêtes tierces (a/b testing, outils marketing, analytics, etc.) :

  • En comparant directement les temps de réponses des hôtes principaux par rapport aux hôtes tiers.
  • En ayant une visibilité sur le nombre d’objets générés par votre gestionnaire de tags.

Ou encore de connaître :

  • Les temps serveur sur une URL précis, un appel REST, etc.
  • La liste des requêtes en erreur.

En conclusion

Le « Suivi d’objets », vous l’aurez compris, est une boîte à outils extrêmement puissante.

A l’heure actuelle ou une bonne partie des éléments constituants une application web moderne sont infogérés à l’extérieur (réseau de diffusion de contenu dans le cloud, outils de taggages externe, outils de marketing tiers, etc.), il est rare que les partenaires externes fournissent un indicateur impartial et complet de la performance des leurs serveurs.

Le suivi d’objets permet de réintégrer cet aspect du monitoring dans votre organisation, de maîtriser et d’anticiper l’impact de la performance de ces partenaires sur la fonction métier de votre applicatif grâce à l’analyse exhaustive des objets réseaux qu’ils produisent.

Elle vous assurera à minima de suivre la qualité du service que vous délivrez à vos clients et aidera les équipes techniques à optimiser la qualité de service, au-delà des nombreuses autres réponses pertinentes qu’elle sera capable de vous apporter.

Pour vos clients, c’est également un meilleur contrôle des prestations fournies et pour vous, c’est l’assurance de ne pas essuyer des pertes non maîtrisées.

Dans un second article, nous vous présenterons quelques cas concrets pour mettre en avant la puissance de cette nouvelle solution. Dans l’attente, n’hésitez pas à cliquer ici pour découvrir immédiatement une démo.

2019-07-04T14:34:13+00:00 03/07/2019|Articles|

Contactez-nous ici…